trouver sa voie reconversion professionnele
En chemin vers la reconversion professionnelle, on rencontre inévitablement des phases où l’on a la sensation de stagner.
Je me souviens de périodes où j’avais l’impression de tellement bloquer que j’avais presque envie de tout laisser tomber. Et pourtant, ces moment étaient aussi essentiels au développement de mes projets.
Je vous donne ici 3 clés pour mieux gérer ces moments où on pense que rien n’avance!

Clé 1 – Se remettre en mouvement

Quand on est bloqué, c’est tout notre corps comme notre mental qui sont figés. On a des pensées limitantes du type « je n’y arriverai jamais! », « ça ne pourra pas marcher », « je vois bien que je n’ai pas assez d’audace »….
Il faut casser le cercle vicieux qui nous maintient dans une posture stagnante. C’est également important afin de pouvoir souffler, se régénérer sans être en permanence préoccupé par la question “qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire?”
Pour ça, je vous conseille tout simplement d’insuffler une nouvelle dynamique dans votre quotidien. Cela peut passer par :
  • réserver régulièrement une journée sans écran, sans recherches sur votre reconversion
  • commencer une nouvelle activité de loisirs, ne serait-ce que quelques minutes chaque jour chez vous, à votre rythme. Ou bien renouer avec une activité qui vous ressource, sport ou pratique créatrice.
  • aller marcher! Le meilleur antidote pour faire descendre les ruminations mentales dans les pieds et les évacuer! Pour moi c’est ce qui fonctionne le mieux – et vous?

Clé 2 – Mesurer le chemin parcouru

Si vous avez la sensation que vous ne parvenez pas à aller plus loin dans votre démarche de reconversion, c’est aussi parce que vous êtes focalisé sur le but. Or être en poste dans un nouveau métier, avoir trouvé une idée de reconversion, réussir un concours, sont des finalités parfois longues à se réaliser. La maturation du projet demande du temps. La tête dans le guidon, on ne voit plus tout ce qu’on a déjà fait! Il est pourtant essentiel aussi de prendre le temps de se poser pour reprendre des forces et laisser les informations décanter.
Faites le point tranquillement et de la façon la plus sincère possible, par écrit:
  • quand avez-vous commencé à vous poser des questions sur votre avenir professionnel?
  • dans quel état d’esprit étiez-vous à ce moment?
  • qu’avez-vous fait depuis ce début de réflexion? Notez tout: recherches, contacts, visites… qui ont pu servir à vous aider.
  • au final, mesurez dans le temps écoulé la quantité d’actions et de réflexions que vous avez déjà eues!

Clé 3 – Se projeter dans la prochaine action

Le temps file, vous ne faites rien (du moins c’est ce que vous croyez). Vous avez peur de ne pas réussir à aller au bout de votre projet parce que vous n’avez rien prévu de « faire ».
Un moyen simple et efficace d’atténuer cette angoisse est de trouver le prochain petit pas à effectuer.
Qu’est-ce que vous pouvez faire dès à présent pour vous aider à avancer?
L’idée est de trouver l’action la plus simple à accomplir pour vous rapprocher un tout petit peu plus de votre but.
Fixez-vous  un objectif raisonnable:
  • atteignable dans un temps relativement court
  • simple à mettre en oeuvre
  • qui demande une énergie accessible en ce moment
  • qui soit agréable à effectuer

 

Si vous sentez que vous avez besoin de structurer davantage votre projet, de trouver des idées et de vous organiser mieux pour tenir le cap, je vous invite à découvrir le programme Motiversion.
Conçu spécialement pour les enseignants souhaitant exprimer leurs talents dans un nouveau cadre professionnel, il va vous aider à
  • acquérir des outils concrets et efficaces pour baliser votre projet
  • renforcer votre confiance en vous, vos capacités et vos potentiels
  • booster votre motivation grâce aux masterminds réguliers