La première chose qu’on se demande lorsqu’on a décidé de quitter son métier, c’est : “qu’est-ce que je vais pouvoir faire?”

 

Si vous savez que vous voulez vous reconvertir, vous allez vous sentir dans un premier temps terrorisé à l’aide de devoir tout recommencer à zéro.  Avant de faire des choix, que ce soit pour une formation ou pour postuler pour un nouvel emploi, il sera bon que vous sachiez comment vous y prendre pour trouver des idées de reconversion pertinentes. C’est à dire personnalisées: adaptées à votre parcours, votre profil, vos envies, bref votre personne.

 

Trouver des idées de reconversion ne se fait pas à mon avis en quelques clics. Selon que vous ayez peu d’idées ou trop, sachez adopter la bonne stratégie pour faire avancer votre projet.

 

Je n’ai aucune idée de reconversion

 

Comme un lycéen, il va vous falloir refaire le parcours de l’orientation… sauf que vous ne partez pas de zéro!

 

Vous pouvez capitaliser vos compétences et les faire fructifier dans un nouveau poste. Je pense qu’il ne faut pas  rentrer dans le piège de se demande directement “qu’est-ce qui m’est accessible avec mes diplômes, mon CV?” Vous ne trouverez pas de réponses toutes faites. Quand j’ai créé mon activité reliée à la créativité vocale, cela est venu d’une envie personnelle que je n’aurais trouvé sur aucun site de formation, sur aucun programme d’orientation professionnelle.

 

Si vous êtes totalement perdu, la première étape va consister à reposer toutes les bases:

 

  • votre parcours

  • votre personnalité

  • vos valeurs

 

A l’aide de ces 3 points, vous allez mieux savoir ce que vous souhaitez et donc orienter votre recherche de métiers. Sans cela, vous risquez de perdre beaucoup de temps à examiner toutes les possibilités que vous voyez passer. Et vous risquez en prime de vous décourager! Cela vous évitera de repartir d’un catalogue de formations ou d’orientations comme si vous ne vous connaissiez pas et comme si vous n’aviez aucune expérience professionnelle.

 

La deuxième étape va consister à entraîner votre ouverture d’esprit et votre créativité. Ce sont les peurs qui nous empêchent d’avancer et qui nous figent dans nos pensées et nos croyances. En vous autorisant à penser que le meilleur est possible pour vous, vous avez plus de chances de le concrétiser. Toutes les techniques d’expression créatrice peuvent vous aider à penser “out of the box” et à faire émerger des pistes nouvelles des liens, des idées d’actions à mettre en place.

 

J’ai trop d’idées, je m’éparpille

 

Si vous en êtes à ce stade, la bonne nouvelle selon moi c’est que vous avez des envies. Vous êtes réceptif et capable d’aller de l’avant.

 

Attention cela dit, avoir trop d’idées peut vous éloigner de votre véritable but. Pour être efficace dans ses recherches, il est indispensable de les cibler.

 

Là encore, il vaut mieux:

 

  • se recentrer pour se rendre à l’écoute de ses envies profondes

  • examiner la cohérence entre vos besoins, vos contraintes et les pistes de reconversion

 

Prenez en compte les aspects pragmatiques tout autant que votre intuition! Sachez vous écouter: là aussi, vous gagnerez du temps. Une piste parfaite sur le papier mais qui ne vous fait pas véritablement envie risque de ne pas être adaptée pour vous. Soyez au clair sur vos limites et ce que vous êtes prêt à supporter en termes de contraintes pour concrétiser chaque piste : durée de mise en place du projet, aspect financier, mode de vie, satisfaction personnelle et professionnelle…

 

Vous n’allez pas non plus forcément trouver une piste directe. Se reconvertir c’est prendre un chemin à l’écoute de soi et de son environnement. Partir de ce que l’on est et s’autoriser à ivre des expériences professionnelles différentes.

 

En tant qu’enseignant, si vous avez toujours exercé dans le système éducatif, il vous sera peut-être difficile d’accepter de ne pas trouver de voie directe. L’évolution professionnelle est possible tout au long de la vie, même si vous n’avez pas pu bénéficier jusque-là de prise en charge ou d’incitation à vous former ou vous réorienter. Après avoir opté pour une première piste de reconversion liée à l’enseignement, j’ai moi-même décidé de prendre un second virage: c’est possible si on s’en donne les moyens.

 

Constituer et mobiliser un réseau

 

Chercher des idées peut sembler long et fatigant, décourageant. Une fois que vous avez réussi à vous reconnecter à votre créativité, vous pouvez vous lancer dans une recherche plus souple et plus efficace. En mettant à profit vos relations et en en développant d’autres, vous créez plus de chances d’obtenir des informations, des pistes utiles et nouvelles.

 

Passez le mot à votre entourage: vous devenez une personne en recherche active de reconversion et chaque fois que vous avez la possibilité de le faire savoir, n’hésitez pas! Dites aux gens que vous êtes dans cette phase: vous activez ainsi un moteur de recherche qui ne vous coûtera rien mais peut vous rapporter des informations utiles. Se mettre en lien avec des personnes en reconversion, avec des personnes déjà reconverties: c’est un premier pasEnregistrerEnregistrer