quitter l'éducation nationale, trouver sa voie, idées de reconversion

 

Vous êtes en plein questionnement par rapport à votre reconversion?
– partir ou rester?
– que faire d’autre après prof?
– comment ne pas subir le quotidien quand on sait qu’on en a assez de ce travail?
– comment rester aligné sur ce qu’on souhaite mettre en oeuvre pour se reconvertir?

Créativité, de quoi parle-t-on?

Ici, il est bien question de pratiquer une activité qui permette de libérer le mental quelques instants, par le biais d’outils divers menant à une création.

Bien souvent, on peut se sentir intimidé par l’idée de mettre en place une pratique créative au quotidien, pour toutes sortes de raisons:

Je n’ai pas le temps de me consacrer régulièrement à une activité…

Je ne sais pas quoi créer, ni comment…

Je n’ai pas le matériel ni les outils!

J’ai peur d’être déçu, frustré si je n’y arrive pas…

Je n’ai pas de talent, pas de savoir-faire!

Entendons-nous bien : être créatif est à la portée de tous, développer sa créativité requiert essentiellement du temps et de l’autodiscipline.

Chacun peut ainsi prendre plaisir à pratiquer les activités suivantes dans le seul but de se détendre, de faire quelque chose de ses mains, de s’exprimer librement:

  • dessin à la craie grasse, aux pastels secs, au crayon
  • aquarelle, peinture
  • écriture spontanée ou guidée
  • collage, modelage
  • scrapbooking
  • chant créatif
  • fabrication d’objets décoratifs ou illustratifs
  • etc, la liste étant non exhaustive bien sûr!

Bien sûr, cela demande de se créer de nouvelles habitudes. Allez-y doucement mais sûrement : mieux vaut y consacrer très peu de temps mais de manière très régulière plutôt que le contraire. Seule la constance fera la différence en terme de bénéfices ressentis! Choisissez l’activité qui vous parle le plus et qui vous semble la plus facile à mettre en place. Réservez un créneau horaire fixe pour cela, et testez!

Quel lien entre créativité et reconversion?

Se reconvertir c’est choisir une nouvelle voie professionnelle.

C’est donc entrer dans une nouvelle phase de sa vie et cela demande de réfléchir à la situation dans laquelle on se trouve ainsi que celle que l’on souhaiterait atteindre.

Pour parvenir à réussir son projet de reconversion, il faut pouvoir jongler entre la réalité du quotidien et le stress du temps qui passe, des peurs matérielles, ainsi que la peur de ne pas y arriver. Le mental peut donc vite prendre beaucoup de place et nous empêcher de penser librement.

Or, pour pouvoir se projeter dans un nouveau métier, il vaut mieux se sentir dégagé des contraintes du quotidien et avoir le temps et l’état d’esprit nécessaire pour imaginer la suite de sa vie professionnelle.

Installer de la créativité dans sa vie par une pratique régulière, c’est un atout de plus pour parvenir à se rapprocher de soi et de ses envies profondes.

On manque trop souvent de ce temps précieux pour se poser les questions fondamentales comme celles-ci:

  • qui suis-je?
  • de quoi ai-je vraiment besoin pour me sentir bien en moi-même et avec les autres?
  • quels sont les rêves que j’ai envie d’accomplir?
  • où est-ce que je vois dans dix ans?

Les pratiques créatives sont également une soupape non négligeable au même titre que les activités physiques. Si vous êtes en situation de burn out, si vous souffrez au travail, si vous saturez, il y a de grandes chances pour qu’une routine de détente créative vous soulage un tant soit peu en vous aidant à vous déconnecter.

En particulier, l’écriture est un procédé qui induit littéralement une remise à plat de sa pensée, une prise de recul. Cette mise à distance peut servir autant à se détacher d’un vécu professionnel difficile qu’à une reconnexion avec ses désirs profonds en matière de reconversion.

Ecrire ne va certes pas vous donner la bonne idée de reconversion, le moyen exact d’y parvenir, mais va vous permettre de vous débarrasser des couches de pensées dysfonctionnelles qui vous empêchent d’accéder à votre expression profonde. Petit à petit, vous pouvez ainsi déblayer le terrain et y voir plus clair.

C’est particulièrement efficace et important au début du processus de reconversion. Si vous en êtes encore au stade de la réflexion, il peut s’avérer vraiment intéressant et utile de prendre ce temps pour mieux vous préparer à l’action. On navigue mieux en sachant d’où on part et où l’on va!

 

5 idées de pratiques d’écriture créative

Dans ce webinaire, Stéphanie Leschiera nous a donné plusieurs pistes d’activités faciles à installer au quotidien. Elle fonctionne souvent à l’aide de consignes d’écriture simples, soit amenant à imaginer, soit amenant à relater son quotidien de façon détournée. 5 à 10 minutes par jour sont déjà un bon début!

Les voici:

  • Ecrire ce qui me vient tous les matins au réveil. Commencer par quelques minutes, puis augmenter progressivement le temps consacré. Le faire au matin est la garantie qu’on ne va pas passer cette activité à la trappe faute de temps! C’est ainsi s’offrir quoi qu’il arrive ce moment privilégié d’écriture.

 

  • Qu’est-ce que j’ai fait hier de nouveau? Qu’est-ce que j’ai appris hier? Cela permet de donner plus de relief au temps qui passe et de se revaloriser.

 

  • Aujourd’hui, je remercie… (qui, quoi). Noter ses gratitudes chaque jour, 1 ou bien 3!

 

  • Les listes quotidiennes sur des sujets futiles ou introspectifs. Voir le site Creeretc.com

 

  • Ecrire sa journée-type

 

EnregistrerEnregistrer